L'apparente simplicité...

La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)

''Vous parlez d'un abat-jour de forme conique?? Oui, c'est ça... Vous savez avec juste un petit galon… ?

''L'apparente simplicité!!

Savez vous quelle est la coupe de cheveux la plus difficile à réaliser ? Tous les coiffeurs le savent. C'est la coupe au carré.

Et savez vous ou devinez vous pourquoi ?

Parce que vous n'avez aucun moyen de cacher une erreur, un défaut. Si vous coupez une mèche trop courte ou trop longue, cela se verra.

Si vous réalisez un beau chignon choucroute à la BB , la mèche ne se verra pas. Elle sera cachée dans les méandres des boucles.

En couture, il est beaucoup plus difficile de réaliser une robe ''Simple'', épurée dans un tissu fluide, qu'une robe ''Meringue'', pour les mêmes raisons.

L'exemple le plus parlant pour moi est la robe que portait Pipa Middleton, lors du mariage de sa sœur Kate.

Chaque couture, chaque ondulation, chaque erreur de coupe sera visible. Apprenez à avoir le sens de l'observation, à aiguiser votre regard. Cela vous aidera à évoluer dans vos techniques, à appréhender les étapes de votre création.

Observez bien la photo avec Lila Grace Moss...

Et bien il en est de même pour les Abat-jour.

C'est pour cette raison que vous pouvez voir dans mes présentations, des abat-jour épurés, travaillés volontairement avec de très fins galons (soutaches). Je les veux simples par leur forme, épurés parce ma volonté est de dépoussiérer l'image que l'on en a de l'abat-jour, et aussi et surtout pour apprendre à travailler le plus précisément possible. Avoir cette discipline fait de vous un ou un professionnel.le

Il y a l'adage qui dit :

« Qui peut le plus, peut le moins »

Et bien, dans le cas de l'apparente simplicité, j'aime dire :

« Qui peut le moins, peut le plus... »

En effet, si vous arrivez à faire un travail qui se cache derrière un galon de 3 mms, alors vous arriverez à travailler tout autre abat-jour.

C'est plus facile de se cacher derrière un chêne que derrière un brin d'herbe ;-)

Les formes complexes visuellement, les galons larges, plus épais ont un attrait particulier selon l'effet recherché.

Les belles plumes font les beaux oiseaux, c'est incontestable, mais sur le plan de l'apprentissage, ce n'est pas la priorité . Je favorise la technique.

Je dis à mes stagiaires "Les galons larges ont leur intérêt, mais pose les par choix et non par obligation de masquer ton travail »

Je cite l'abat-jour conique en introduction parce que la forme paraît être la plus simple, visuellement oui, techniquement non. Parce que c'est uniquement de la géométrie, et que vous n'avez qu'une seule possibilité, le réussir, car rien ne pourra cacher une erreur et surtout vous ne pourrez même pas faire le montage .

Par contre, je ne dis pas que les autres abat-jour sont faciles à réaliser. D'ailleurs, je n'en connais aucun qui le soit. C'est juste que les erreurs ne sont pas du tout possible pour les uns et un peu pour les autres.

En résumé, ne vous fiez pas aux apparences ...Apprenez à observer, faites votre propre analyse, prenez du recul face à des idées préconçues.

C'est une grande richesse dans les métiers de la création.

Définition d'une idée préconçue :(extraite de Wikipédia)

elle est très répandue (argumentum ad populum). On l'a d'ailleurs tous entendue au moins une fois. Celui qui la transmet la considère très souvent comme évidemment démontrée

Elle est agréable à admettre, parce qu'elle répond (le plus souvent simplement) à une question redondante, ou gênante, ou complexe : elle aide à ne plus réfléchir et s'impose insidieusement.

On note enfin qu'elle est souvent fausse, à tel point que s'est formée l'expression « Combattre les idées reçues »

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives